Le général Lazare Hoche de Thionville au Rhin

-A A +A
Du 02 Mars 2019 au 19 Mai 2019

Louis Lazare Hoche (1768-1797) va rapidement gravir les échelons dans l’armée royale d’abord puis dans celle la jeune République.  Entre janvier et septembre 1792, il passe du grade d’adjudant à celui de capitaine par ses hauts faits. Il sert en octobre de la même année à Thionville. L’année suivante, en 1793, il est incarcéré pour être resté loyal envers son supérieur, le général Le Veneur de Tillières incriminé dans la trahison de Dumouriez, il est finalement relâché. On lui confie la défense de Dunkerque puis, après avoir été nommé général de division, il prend la tête de l’armée de Moselle, reprend l’Alsace et repousse les armées prussiennes au-delà de Spire et Worms.

Il épouse en mars 1793 la Thionvilloise Adélaïde Dechaux et est bientôt arrêté une seconde fois sous la Terreur. Il sortira de prison après la chute de Robespierre et participe à la pacification de l’Ouest. Si l’expédition en Irlande sera avortée, il prend en 1797 le commandement de l’armée de Sambre et Meuse avant de tomber malade. Il meurt le 19 septembre 1797 à l’âge de 29 ans.

-A A +A
Archives

Quand les lanternes deviennent magiques

Du 07 Déc. 2018 au 13 Janv. 2019

Quelle magie permet de faire apparaitre des images sur un mur blanc au XVIIe siècle ? Une lanterne magique et l’indispensable lumière d’une simple bougie. Cette toute petite flamme rend possible la projection d’images diverses grâce à une invention dont les origines remontent à quatre siècles.

C’est alors un moment fascinant pour des générations d’enfants et d’adultes qui, tandis que la pièce est plongée dans le noir, s’émerveillent lorsque la bougie s’allume et que sa lumière fait vivre ces petits dessins.

 

 

Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public